« Fading Frontier » Deerhunter

Deerhunter "Fading Frontier" 2015

Ce mois-ci je vais vous parler un petit peu de ce groupe de rock expérimental Deerhunter à l’occasion de la sortie de leur nouvel album « Fading Frontier ».
Ce nouvel opus fait table rase du son garage de « Monomania » pour repartir vers une nouvel horizon musical. La voix de Bradford Cox se fait claire et apaisée, et donne un ton plus mûr et introspectif à « Fading Frontier ». Le fait que le leader fut renversé par une voiture et entreprit l’écriture de l’album durant sa convalescence, entre autres, n’est certainement pas étranger à cette teinte particulière qui empreint chaque titre comme ici avec les paroles de « Breaker » :

And when I die
There will be nothing to say
Except I tried
Not to waste another day
Trying to stem the tide

Pour ceux qui essayent de saisir les influences ou même l’esprit de Bradford Cox, une carte interactive est à votre disposition pour explorer les éléments qui hantent la tête du bonhomme. De la céramique japonaise brisée à Elvis Presley, chaque inspiration vous rend plus complice encore avec l’artiste.
L’album a bénéficié de la contribution de Broadcast et Stereolab qui apportent leur savoir-faire en restant fidèles à Deerhunter. Je vous conseille sans hésiter donc le dernier album de Deerhunter « Fading Frontier » porté par la personnalité à fleur de peau de Bradford Cox.