Wildweek #419

Coup de coeur pour la session acoustique de Stephen Malkmus, au bar de La Fontaine de Belleville, interprétant « Brainwashed » et filmé par la Blogothèque.

Jay Som revient avec 2 titres en écoute, “A Thousand Words” ci-dessus aux tendances surf rock et “Can’t Sleep”. Elle sera en concert gratuit au Supersonic à Paris le 1er avril (et non c’est pas une blague).

Waxahatchee dévoile la vidéo et le titre “Lilacs”, 2ème extrait de leur prochain album « Saint Cloud ».

On termine avec la découverte de Oklou et sa collaboration toute délicate avec Mura Masa sur « entertnmt ». Oklou sera dans plusieurs festivals en Europe et Mura Masa passera par Paris et sa Cigale le 15 mars prochain.

Bonne écoute et bon week-end !

Georgia en concert à Paris, coup d’envoi de sa tournée

Georgia en concert au Hasard Ludique à Paris le 11 février 2020

Georgia était en concert à Paris, ce mardi 11 février pour le début de sa tournée présentant son deuxième album « Seeking Thrills » dans la salle intimiste du Hasard Ludique dans le 18ème.

Je l’ai découverte en première partie de Metronomy en novembre dernier et elle avait réussi à mettre plus d’ambiance que le groupe de la soirée lui-même. Chose que j’ai rarement vu en concert et qui m’incita à suivre d’un peu plus près l’artiste.

En janvier à la sortie de son album, il n’a pas quitté le top de mes écoutes Spotify. Les titres synth pop / electro pop, tirent leurs influences de la Chicago house (House music des années 80 à Chicago) et Detroit Techno (pareil dans les années 80). Avec Seeking Thrills, la promesse est simple et efficace : commencer l’année sur le dancefloor. Toutes les chansons vont essayer de retranscrire l’euphorie et l’énergie collective que l’on peut ressentir sur le dancefloor et vont vous donner envie de vous bouger. Une vraie bouffée d’énergie idéale pour commencer l’année et lutter contre la déprime post fêtes et le froid de janvier.

Cette énergie sur l’album se retranscrit à merveille en concert puisque Georgia a livré un concert mémorable ce mardi soir au Hasard Ludique à Paris. Après une première partie intéressante mais dont je n’ai pas réussi à apprendre le nom, étrange, l’anglaise ne fera pas attendre longtemps son public. La scène est sobrement décoré d’un hexagone lumineux juste derrière la batterie et le clavier entourant l’estrade. D’entrée de jeux on retrouve le titre « 24 Hours » qui suffit en quelques mots et notes à poser l’ambiance dans la salle. Peu à peu, la pile de manteaux posés sur le côté de la scène grossit pour libérer les corps et profiter des rythmes endiablés.

Si j’avais était impressionnée par son énergie à l’Olympia, ce n’était rien comparé à ce soir-là. Elle a possédé la scène et surtout la salle tout du long avec une présence qui s’impose naturellement. Allant même à avoir des titres chantés par le public ce qui montre qu’elle s’est déjà constituée une base de fans solides dont je dois avouer en faire partie ! Ce concert de Georgia étant le premier de sa tournée, l’émotion était toute particulière et elle n’a pas hésité à nous la faire partager.

Les titres s’enchaînent reprenant les plus marquants de l’album avec seulement un titre de son premier album qui en effet peut difficilement trouver sa place sans risquer briser l’équilibre de la setlist. Le titre de clôture, reprise de Kate Bush, fut une très belle surprise très réussie. Au final le concert fut une véritable bouffée d’énergie enivrante auquel on peut seulement reprocher la durée trop courte et c’est bien tout le mal qu’on peut lui souhaiter.

Georgia Barnes a tout d’une grande artiste et ses titres ont le potentiel de remplir des salles bien plus grandes que la petite perle du Hasard Ludique. Si le public a eu la chance de la voir dans une salle pareille, ses chansons dépassaient largement la taille de la salle en puissance mélodique et je l’imagine très bien devant une foule… C’était un plaisir de la retrouver après le concert échanger quelques mots et dédicaces à ses premiers fans.

En tout cas Georgia fait définitivement partie des artistes à suivre en 2020. Et même si elle est en tournée, elle réussi encore à faire parler d’elle dans les médias, notamment avec sa collaboration sur le nouvel album du très trendy Mura Masa dont vous pouvez découvrir la vidéo ci-dessus.

Setlist

24 Hours
Ray Guns
Never Let You Go
Feel It
Nothing Solutions
Honey Dripping Sky
The Thrill
About Work the Dancefloor
Started Out

Ultimate Sailor
Running Up That Hill (A Deal With God)(Kate Bush cover)

 

Wildweek #418

Impossible de passez à côté du retour de The Strokes avec le 1er single dévoilé en vidéo « At the door ». Le nouvel album s’intitule « The New Abnormal » avec une production de Rick Rubin et une sortie prévue le 10 avril prochain.

Alors que Georgia vient d’ouvrir sa tournée européenne avec sa date parisienne, elle est sur tous les fronts et notamment en collaboration avec Mura Masa pour « Live Like We’re Dancing ».

Lower Dens dévoile la vidéo de « Hand of God » réalisée par Aaron Brown et Robby Piantanid, le titre est extrait du dernier album.

Découvert de Sam Fender et du single inédit « Hold Out ».

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #417

Mura Masa et Slowthai sont venus secouer le plateau de Jimmy Fallon avec « Deal Wiv It ». Vous pouvez en profiter pour découvrir l’album déjà disponible qui rassemble une pléthore de collaborations avec les artistes les plus en vue du moment.

MNNQNS dévoile la vidéo pour « Limits of Town » tournée en Chine lors de leur tournée en 2019 et réalisée par Florent Woods Dubois, ancien membre du groupe. Le groupe sera à les Inrocks festival le 6 mars prochain.

Décidémment l’excitation monte avec un nouvel extrait du prochain album de Vundabar et la vidéo qui l’accompagne « Petty Crime ».

On termine avec une vidéo émouvante d’un Liam Gallagher humble (pour une fois) devant une de ses idoles Eric Cantona pour le titre « Once », avec un partage au moment du Brexit… Comme le mentionne les Inrocks, et le rappelle le premier batteur d’Oasis, Liam faisait des petits boulots avant le succès du groupe. Et l’un de ces boulots était voiturier pour le club de Manchester United. À la même époque, une portière de la voiture de Cantona aurait disparu… ;)

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #416

Declan McKenna revient avec un nouvel album le 15 mai prochain intitulé « Zeros » et dévoile le clip de « Beautiful Faces ».

Rien de mieux pour terminer la semaine que de découvrir une nouvelle collaboration de Gorillaz et Slaves sur le titre « Momentary Bliss ».

On retrouve la moitié de Air, Nicolas Godin, avec un album solo à ne pas rater, sorti il y a une semaine « Concret & Glass ». Un premier titre est à découvrir en collaboration avec Alexis Taylor des Hot Chip, « Catch Yourself Falling ».

Le troisième album de Blossoms se dévoile avec un premier extrait en vidéo « If You Think This Is Real Life ».

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #415

Gros coup de coeur pour le titre « Burned Off » des indie rockers Vundabar, premier extrait du nouvel album « Either Light » prévu le 13 mars chez Gawk Records.

Alors que Cage the Elephant est nominé aux Grammys pour leur dernier album, ils s’acoquinent avec le géant Iggy Pop pour une nouvelle version de leur titre « Broken Boy ».

Pour les nostalgiques des Wings, Silvertwin sera peut-être votre remède avec leur « Ploy » qui reste sage mais prometteur. Surtout quand on sait qu’à la production de l’album ce n’est ni plus ni moins que le génie de Jonathan Rado du duo Foxygen.

On prolonge notre saut dans le passé avec la pop de Tops (obligée de la faire). Les canadiens nous proposent un « Feel alive » délicieusement rétro avant de dévoiler leur album le 3 avril prochain.

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #414

Real Estate est de retour avec un très chouette clip mélancolique intitulé « Paper Cup » racontant l’histoire de la mascotte Chipper. Leur nouvel album « The Main Thing » est prévu pour le 28 février.

Nouvel album également pour Dan Deacon avec « Mystic Familiar », qui sortira à la fin du mois chez Domino, et dont on peut déjà découvrir « Become a Mountain ».

Jolie découverte avec le groupe français Hilldale et leur pop sucrée de « Postcard » à ne pas rater. Là aussi rendez-vous le 31 janvier pour la sortie de leur deuxième EP « Jelly Dreams »!

Rone dévoile la vidéo de « Human » véritable moment suspendu avec des fans de l’artiste qui pour le temps d’une chanson participeront aux coeurs, magique. C’est le premier extrait du nouvel album « Room With a View » à paraître le 24 avril. De mon côté j’attends mars prochain pour découvrir Rone avec le collectif (LA) HORDE et des danseuses et danseurs du Ballet National de Marseille au Théâtre du Châtelet.

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #413

Tame Impala continue d’entretenir l’attente avec « Lost in yesterday », dernier extrait dévoilé avant la sortie de l’album prévu pour le 14 février !

J’avais eu le plaisir de la découvrir en live en novembre dernier pour une agréable surprise. Georgia fait parler d’elle avec le clip de « 24 Hours » tiré de l’album paru aujourd’hui et à ne pas rater « Seeking Thrills ».

Faites le plein d’énergie et de rythme en compagnie de Grouplove et de leur vidéo de « Deleter » pour commencer l’année motivé.

Et puis on termine en beauté et subtilité avec la voix de velours de Moses Sumney, époustouflant de sensibilité dans « Me in 20 Years » produit par Daniel Lopatin aka Oneohtrix Point Never.

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #412

On prolonge l’ambiance des fêtes de fin d’année grâce à Jazzboy et leur titre « Xmas Will Never Happen Again ».

Mac DeMarco en a profité également pour entretenir sa tradition de noël en dévoilant la reprise de « Santa Claus Is Coming to Town » en toute simplicité.

Après la sortie du beau livre retraçant l’histoire du groupe, Phoenix fête le vingtième anniversaire du groupe en concoctant une playlist à savourer.

Le cadeau parfait pour ce début d’année, c’est l’annonce d’un nouvel album de The Strokes et l’écoute d’un nouveau titre !

Bonne année et bonne écoute !

Wildweek #411

On ne peut pas échapper à l’ambiance de Noël mais à chacun de le fêter à sa manière comme avec l’excellent titre de FEET et leur « Vegetarian Christmas ».

Coup de coeur pour la reprise de “Christmas Will Be Just Another Lonely Day” de Brenda Lee par Norma et Laure Briard.

The Big Moon nous propose un genre un peu plus classique de reprise avec « Carol Of The Bells ».

Que serait Noël sans She & Him ? À défaut d’un nouvel album, on se contentera de leur performance « Christmas Day » sur le plateau de Jimmy Kimmel.

Bonne écoute et bonnes fêtes de fin d’année !