Wildweek #330

Alors que le beau temps décide de pointer le bout de son nez, le son nouveau single de Metronomy tombe à point nommé « Salt Caramel Ice Cream ». Le nouvel album du groupe est attendu pour le 13 septembre et est intitulé « Metronomy Forever ».

Blossoms est de retour avec un second album « Cool Like You » et accompagne l’annonce du premier single « Your Girlfriend » en vidéo.

Le clip à ne pas rater c’est celui réalisé par Giraffe Studios pour Devendra Banhart pour « Kantori Ongaku » qui se traduit « musique country » en français. Le titre rend hommage à Haruomi Hosono, icône de la pop japonaise dont Mac DeMarco avait repris un des titres « Honey Moon ».

On termine en compagnie de Petit Prince qui nous offre “Un bisou dans le cou” avec pour toile de fond, le Sacré-Coeur.

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #329

WHY? annonce un nouvel album « AOKOHIO » et dévoile un nouvel extrait intitulé « II. I’ve been carving my elbows, I might just take flight ».

Karen O et Danger Mouse poursuivent leur collaboration avec une émouvante reprise de Lou Reed avec « Perfect Day ».

Blood Red Shoes propose une version revisitée de leur titre « Howl ».

Matthew Murphy de The Wombats revient cette fois en solo sous le nom de Love Fame Tragedy avec un premier titre « My Cheating Heart ».

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #328

Un de mes coups de coeur de la fin 2018 c’est le superbe album « And Nothing Hurt » de Spiritualized. Découvrez la performance au Late Show with Stephen Colbert pour ‘I’m Your Man’.

Japanese Breakfast nous propose une magnifique et envoûtante reprise du titre phare de Tears for Fears « Head Over Heels », à ne pas rater !

Jolie découverte avec Jay Som et son titre pop « Superbike » qui annonce le nouvel album à paraître fin août « Anak Ko ». Elle sera d’ailleurs en concert au supersonic le 15 novembre prochain.

Découvrez en avant première l’album issu de la collaboration de Iron & Wine et Calexico à paraître le 14 juin prochain « Years To Burn ». Il est disponible en écoute en intégralité sur NPR Music.

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #327

Metronomy est de retour après 3 ans de silence avec le titre « Lately » illustré d’une vidéo très 80’s. Le groupe Metronomy sera d’ailleurs ce samedi à Paris pour le festival We love green !

Sleater-Kinney dévoile le premier extrait « Hurry on Home » de son album produit par St Vincent rien que ça.

Yoni Wolf revient avec WHY? pour 3 titres, “Apogee”, “The Rash” et “Peel Free”, encapsulés dans un court métrage featurant Tatiana Maslany de la série Orphan Black.

Afin de célébrer le mois des fiertés, Sufjan Stevens a mis en ligne 2 titres à découvrir ci-dessus « Love Yourself » et « With My Whole Heart ». Un vinyle en édition limité sera proposé fin juin.

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #326

Laissez vous porter par le troisième album de Duncan Lloyd, guitariste de Maxïmo Park, intitulé « Outside Notion » et disponible aujourd’hui en écoute. Pour vous donner un aperçu voici le clip de « Young Dreams ».

L’album qui m’obsède en ce moment c’est le dernier opus de Vampire Weekend et tout spécialement le titre « This Life » qui se dote d’un clip en noir et blanc featurant notamment Danielle Haim, Kyle Field de Little Wings, Mark Ronson, entre autres…

Coup de coeur pour la dernière composition de Rone qui, à la suite d’une commande pour une banque, a développé l’expérience sur près de douze minutes en collaboration avec l’arrangeur Romain Allender, l’orchestre Les Siècles (conduit par Francois Xavier Roth) accompagné de la pianiste Vanessa Wagner.

Chouette découverte avec le groupe Météo Mirage qui a fait parler de lui en tant que finaliste du tremplin Ricard Live Music et nous propose un univers onirique emplit de synthétiseurs avec leur clip « Le vide ». À savoir que leur premier EP « Pacifique » est disponible en écoute depuis le 7 mars.

On termine en poésie avec le trailer du documentaire réalisé par Nick Broomfield, comptant l’histoire entre Leonard Cohen et Marianne Ihlen, la muse qui lui inspira notamment « So Long, Marianne » et « Bird on a Wire ».

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #325

Le trublion Will Toledo de Car Seat Headrest, en plus de produire l’album de Stef Chura, dévoile un do avec “Sweet Sweet Midnight”. Ça donne envie d’en entendre plus, le rendez-vous est pris pour le 7 juin.

Qu’est-ce que les Black Keys ont fait depuis leur dernier album il y a 5 ans ? Et bien ils se mettent en scène dans leur dernier « Go » de manière plutôt humoristique !

Jolie découverte cette semaine avec la pop irrésistible de Hatchie et de son titre « Obsessed ».

On termine en voyageant dans les années 70 en compagnie des fousfous de Black Bones et leur clip parodique « Destiny » soit disant représentant la France au European Song Contest de Belgrade en 1977…

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #324

On commence avec Vampire Weekend sur le plateau de Jimmy Fallon à l’occasion de la sortie du très très chouette dernier album « Father of the Bride ». On atteint le summum indie pop avec la compagnie des soeurs Haim pour l’interprétation de « This Life ». Et si vous souhaitez du rab, ils ont également joué « Jerusalem, New York, Berlin ».

Chouette découverte avec l’australienne Stella Donnelly et la vidéo délicieusement sarcastique pour « Die ». Son premier album « Beware of the Dogs » est déjà disponible en écoute !

On retrouve Jeremy Warmsley et Elizabeth Sankey de Summer Camp pour deux titres en écoute « Love Of My Life » et « Danny And John » en attendant la sortie de l’album cette année.

Et puis on termine sur une attente qui touche presque à sa fin avec la sortie du premier album de Francis Lung (ex WU LYF) prévu pour le 2 août. Pour patienter on va pouvoir dodeliner de la tête sur les notes de « 2 Real ».

Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #323

Petit moment de grâce avec la session NPR Tiny Desk concert de Toro Y Moi, à ne rater sous aucun prétexte !

Le groupe Calexico et le groupe Iron & Wine unisse leurs forces pour un album collaboratif prometteur « Years to Burn ». Prévu pour le 14 Juillet sur le label City Slang, on peut déjà découvrir un extrait intitulé “Midnight Sun”.

Bleached vient d’annoncer un nouvel album « Don’t You Think You’ve Had Enough? »,qui sortira le 12 juillet prochain avec le label Dead Oceans. Il marque une étape importante et traite notamment aux difficultés d’addictions déjà abordées dans le titre “Hard to Kill”.

Michelle Zauner de Japanese Breakfast livre le titre « Essentially » écrit à Bali en collaboration avec les Hôtels W et ça donne envie d’un plus long format…

Bonne écoute et bon week-end !

Ryder the Eagle à la conquête du Point Éphémère

Ryder the eagle au Point Éphémère, le 23 avril 2019

Ryder the Eagle a beau sonner américain, les racines sont bien ancrées en France sous le nom d’Adrien Cassignol, officiant auparavant en tant que batteur de Las Aves et The Dodoz.
Après l’avoir découvert en 2017 en première partie de Razorlight, ce mardi j’étais en route pour le voir se produire en artiste principal cette fois-ci, sur la scène du Point Éphémère. C’était l’occasion de découvrir son nouvel EP « Free Porn » sorti cette année, dont en est extrait le titre « Wounded Bird » ci-dessous.

Ce qu’on peut dire c’est que le jeu sur scène a bien évolué. Ryder the Eagle enfile son habit de crooner sur la brèche, tout de blanc vêtu, de manière complètement convaincante. Personne dans le public restera insensible ce soir. Ryder the Eagle apporte un certain décalage et une dérision bienvenue, qui lui permet de dépasser l’image de crooner.
Accompagné de son smartphone depuis lequel il lancera chacune des pistes, et quelques fois de sa guitare ; le contraste entre sa performance et les moyens à disposition est désarçonnant.
Ryder the Eagle a clairement un charisme et un magnétisme qui le ferait très bien passer sur une plus grande scène et accompagné.
Ryder the eagle au Point Éphémère, le 23 avril 2019Côté titres, les émotions sont à fleur de peau et Ryder the Eagle les porte comme des cicatrices. L’efficacité des mélodies est redoutable, que ce soit les premiers titres comme « Die on my bike » chantée avec le public ou les derniers. En ce qui me concerne, je suis ressortie du concert en fredonnant « Lighthouse », titre qui resta dans ma tête plusieurs jours après le concert. Quant à la voix, elle est juste et assurée en plus d’être belle.
La seule déception de la soirée sera la longueur du set. Je me serais facilement laissée rêver à des reprises de titres qui ont marqué Ryder the Eagle en attendant que sa setlist s’étoffe.
Bref vous l’aurez compris, si le Ryder the Eagle se produit, ne ratez pas l’occasion de le voir en live ! L’oiseau étrange gagne en assurance pour le plus grand plaisir de nos oreilles.
En attendant on lui souhaite une belle reconnaissance avec son dernier EP et on rêve à un plus long format…

Wildweek #322

À l’été, le label Mexican Summer avec la contribution de Pilgrim Surf + Supply sortira le film « Self Discovery for Social Survival ». Pour l’accompagner un morceau original de Allah-Las ci-dessus et la collaboration de Connan Mockasin et de Andrew VanWyngarden de MGMT entre autres. Le film vous fera suivre huit musiciens et seize surfers en Islande, au Mexique et aux Maldives.

Marina Hackman fait de nouveau parler d’elle avec un nouveau single en écoute « I’m Not Where You Are », affaire à suivre donc !

The Black Keys reviennent avec leur premier album depuis 5 ans « Let’s Rockprévu pour le 28 juin. Un nouvel extrait a été dévoilé intitulé « Eagle Birds ».

Cette semaine j’ai découvert une série produite par Amazon, « Hanna », tiré su film du même nom. Mais c’est surtout la BO qui mérite le détour notamment la ballade irrésistible de Karen O « Anti-Lullaby ».

Bonne écoute et bon week-end !