« Wondrous Bughouse » Youth Lagoon

"Wondrous Bughouse" Youth Lagoon 2013

Ce mois de mars fut particulièrement difficile pour le choix de l’album à chroniquer. Je n’étais emballée ni par le nouveau Bowie qui n’a pas grand chose de neuf, ni par l’ennuyeux Strokes,  par les Stereophonics assis sur leur routine ou encore un Kavinsky ne tenant pas la longueur d’un album.

Finalement je suis allée chercher du côté des artistes dont je vous balance souvent les news et je suis retombée sur l’album de Youth Lagoon, 2ème en date « Wondrous Bughouse ».
Si la première écoute ne m’a pas convaincue, c’est que la première approche n’est pas si évidente. L’ouverture se fait sur un instrumental expérimental qui peut réfréner les ardeurs.
Et pourtant après plusieurs écoute on l’apprivoise et on découvre petit à petit les perles qu’il recèle.
Si la surenchère d’effets peu agacer à la longue, la qualité des mélodies est indéniable et inaugure un printemps léger et poétique !
On croise le psychédélique d’un Sergent Pepper sur le titre « Attic Doctor ». Des sons plein de reverb et de chant étouffé s’entremêlent sur « The Bath », illustrant à merveille le besoin de se couper du monde qui nous entoure et savourer un moment de calme et d’introspection. « Dropla » est une merveille dans sa simplicité et son évidence, elle nous accompagne longtemps après l’écoute.
Ici vous aurez votre lot de mélodies entêtantes, de voix éraillée, de reverb dans un grand cocktail de pop fragile et puissante à la fois.

J’aimerais quand même vous chroniquer des albums rocks après cet hiver mais cela dépendra du bon vouloir des artistes ;) Stay Tuned !