« Tell me I’m pretty » Cage the elephant

Cage the elephant "Tell me I'm pretty" 2015

On termine l’année avec Cage the elephant qui reviennent avec un 4ème album produit par non moins que Dan Auerbach de The Black Keys !
En ce qui me concerne, je les ai découverts à Rock en Seine et j’avais été happée par leur énergie et leur irrévérence rafraîchissantes ! C’est avec surprise que le groupe connu pour son extravagance et ses débordements d’énergie, nous propose en cette fin d’année un album avec une bonne dose de pop. Je n’avais pas trop tendu l’oreille sur le précédent opus « Melophobia », c’est pourquoi cet album marque pour moi un nouveau tournant pour le groupe. Si il ajoute de la maturité et de la modernité tombe aussi dans la tendance actuelle.
Ainsi leur son est moins identifiable et plus passe partout. Cela, nous le devons notamment à la production lisse de Dan Auerbach qui a tendance à écraser la patte de Cage the elephant sur « Tell me I’m pretty ».

Cependant les titres fonctionnent et l’album est très cohérent en lui même et s’écoute avec plaisir. Si certains titres s’enchaînent sans se faire remarquer comme « Mess Around », la tentative pop 60’s de « Cold Cold Cold » est vraiment réussie ainsi que la suivante « Trouble » plus lancinante.
Si « Tell me I’m pretty » n’est pas l’album inoubliable de l’année, cela reste néanmoins un essai sympathique de la part des rockeurs américains.
Très bonnes fêtes de fin d’année et je vous souhaite une année 2016 pleine de musique !