St. Vincent @ l’Album de la Semaine

Album de la Semaine Canal Plus

Alors que St. Vincent alias Annie Clark fait partie du cercle d’artistes que j’affectionne particulièrement, l’Album de la Semaine était une occasion rêvée de découvrir son dernier album éponyme.

En effet elle a côtoyé Sufjan Stevens, Arcade Fire, Andrew Bird, Death Cab for Cutie et Grizzly Bear entre autres et cela donne un bon aperçu de son oeuvre.
Je parle d’oeuvre et non de composition, car St.Vincent est une artiste de plusieurs manières, musicalement parlant biensûr mais elle s’exprime également visuellement et dans sa gestuelle. C’est à dire que lorsqu’elle est arrivée sur le plateau, le lieu était déjà modifié selon ses besoins scénographiques avec une sorte d’estrade à plusieurs étages, les lumières accordées et elle-même avec son style et une tenue très graphique.
St Vincent "St Vincent" 2014 Dès le démarrage du premier titre, elle se met à faire des mouvements que l’on ne peut pas vraiment assimiler à de la danse mais donnant une profondeur supplémentaire à la prestation. Ces gestes tantôt coordonnés avec son groupe tantôt en solo, structurent la chanson, en se répétant sur les refrains notamment.

J’ai donc eu une véritable surprise et claque artistique en voyant St. Vincent se produire à quelques mètres.

Elle ira même jusqu’à se contorsionner sur l’estrade dans une gestuelle sophistiquée, pleine de sensualité et de grâce. Pour revenir à sa musique, sa voix est impressionnante, et elle s’en sert comme d’un instrument dont elle tord les sonorités. Sans avoir besoin de forcer, elle module son chant et a une maîtrise complète de ses possibilités vocales, moi qui ne suis pourtant pas fan des voix féminines, j’ai été bluffée.
Enfin au niveau des titres proposés, l’album est plutôt très accessible même si je n’ai pas adhéré au dernier titre « Bring me your loves » trop expérimental à mon goût. Mais je me réconforte avec les autres, tels que « Birth in Reverse » et « Prince Johnny » qui sont mes coups de coeur.

Setlist

Rattlesnake
Digital Witness
Birth in reverse
Regret
Jesus
Prince Johnny
Huey Newton
Bring me your loves