Razorlight de retour au Café de la Danse à Paris !

Razorlight au Café de la Danse à paris le 10 novembre 2017

En cette fin de semaine, j’ai retrouvé les britishs de Razorlight qui préparent leur retour pour un prochain 4ème album, 10 ans après leur dernier opus ! Et c’est dans le cadre intimiste du Café de la Danse que la soirée archi complète s’est tenue.
Mais tout d’abord première partie oblige, j’ai pu découvrir sur scène Ryder the Eagle, alias Adrien Cassignol (Las Aves et The Dodoz), que j’ai découvert en octobre dernier avec son premier EP « The Ride Of Love ». Seul sur scène et armé uniquement de sa guitare il assurera de manière plus que convaincante la première partie de soirée. Entre morceaux rocks et ballades ténébreuses, le son séduit les oreilles du public pourtant impatient de voir débouler les stars de la soirée. Le français nous offira des petits mouvements de danse étranges et nonchalants avant d’aller se mêler à la foule pour une danse langoureuse avec sa femme.
Ryder the Eagle au Café de la Danse en première partie de Razorlight, Paris 2017Bref on a envie de suivre Ryder the Eagle et de voir ce qu’il nous réserve à l’avenir !
Puis vers 21h c’est donc Razorlight qui débarque sur scène mené par un Johnny Borrell tiré à 4 épingles pour un retour attendu à Paris. La salle est archi comble à présent et n’attends que les premières notes.
Je n’avais encore jamais eu l’occasion de voir Razorlight en concert, même si j’avais eu le plaisir d’assister à un concert de Johnny Borrell and Zazou dans la chaleur du Truskel en 2014. J’avais déjà été conquise par la présence de Johnny Borrell à l’époque et ce soir n’a fait que confirmer le charisme. En ce qui concerne les membres composant Razorlight, on retrouve uniquement Skully à la batterie tandis que le guitariste, David Ellis, et le bassiste Tim Abbey, sont des nouveaux visages. Mais in ne faut pas se leurrer, c’est clairement Johnny Borrell qui mène la danse même si j’ai eu du mal à quitter des yeux les doigts du guitariste virevolter sur les cordes.
Johnny Borrell de Razorlight au Café de la Danse à Paris le 10 novembre 2017En tout cas ce n’est pas vraiment une surprise mais Johnny Borrell assure le show pour Razorlight, et un réel plaisir semble être là, partagé avec le public en quelques mots de français impeccable. Si les titres phares du groupe déclenchent une vague d’euphorie dans le public, il reste à voir si le nouvel album saura conquérir les coeurs des fans de la première heure comme des nouveaux. En tout cas Johnny Borrell a déjà su surprendre agréablement avec Zazou donc rendez-vous en 2018 pour en savoir plus ! Si on n’as pas encore de date de sortie pour le prochain album, celui-ci devrait très probablement voir le jour l’année prochaine, on croise les doigts…

Setlist

In the Morning
Stumble and Fall
Keep the Right Profile
Golden Touch
Up All Night
Tabloid Lover
In the City
Can't Stop This Feeling
Wire to Wire
Before I Fall to Pieces
Carry Yourself
Back to the Start
Rock 'n' Roll Lies
Don't Go Back to Dalston
Who Needs Love?
LA Waltz
Vice
Somewhere Else

Rip It Up
Hold On
America

  • Dominique Montgilbert

    J’adhère à tout…sauf à cette ridicule première partie du concert de Razorlight, enfin de Johnny, ce qui est PRESQUE la même chose !