Peter Doherty livre ses brouillons inédits

Pete Doherty à la Maroquinerie 14 février 2013

Une fois de plus Peter Doherty a lancé une date de concert au dernier moment, 4 jours avant la date prévue les billets étaient en vente.
On m’a très gentiment offert la place pour voir l’un de mes artistes préférés, Peter Doherty, je sais beau cadeau ;) . Et quelle chance de le voir seul dans une toute petite salle comme la Maroquinerie !

Mais c’était sans compter les 3 groupes qui ouvrent la soirée, car oui il faut le mériter le monsieur… On verra donc Amen Birdmen en session acoustique qui releva le défi de manière sympathique, la jeune Melody Says et pour finir, un groupe tout droit venu d’Angleterre les Dead Cats qui balanceront plus de bruit que de mélodie.

Et enfin à l’heure prévue, 22h30, le gentleman pointe le bout de son nez, toujours affublé de son chapeau qui complète le look travaillé de dandy anglais. On le retrouve sous forme acoustique accompagné seulement de sa guitare sèche délaissant toute la soirée la guitare électrique en arrière-plan sur la scène. On retrouve avec émotions les tubes des Libertines comme « Don’t look back into the sun » ou les jolies ballades de son album solo avec « Salomé » et ce qui permettra au public de reprendre en coeur les paroles.

Le Pete visiblement rassuré, va alors partir dans ses démos de nouvelles chansons inédites. Quelle chance me direz-vous ? Pas tellement, de style brouillon au naturel, imaginez des chansons non finalisées… On obtient une suite de morceaux bruts manquants de cohérence. Malgré quelque jolis passages on s’ennuie un peu et on rêve des fantômes de ses anciens groupes. C’est bien cette impression qui ressortira de la soirée.
Un Peter Doherty hanté par les tubes de ces précédents groupes, et qui peine à s’en émanciper.
Dommage pour le duo de danseuses qui s’illustra sur un unique morceau pour attendre sur le côté tout le reste de la soirée. Bien que je ne suis absolument pas fan de ce type de performance j’étais gênée pour elles. Au final l’attente ne m’aura pas mise dans de bonnes conditions pour apprécier le show, mais la note positive est l’émergence de nouveaux titres en espérant un album au bout…à suivre !

Setlist

Gambling Man
At The Flophouse
Don’t Look Back Into The Sun
Tell The King
Salomé
Music When The Lights Go Out
Down For The Outing
Stranger In My Own Skin
For Lovers
Beg, Steal, Or Borrow
Killamangiro
New Song
Make Me A Pallett On Your Floor
A Fool There Was
New Song
Birdcage
France
Back From The Dead
New Song
Ballad Of Grimaldi
Baddie's Boogie
Old Song
Sheepskin Tearaway
Time For Heroes