Wildweek #221

La semaine appartient définitivement à Passion Pit qui a dévoilé pas moins de 7 titres, dont « The Undertow » à découvrir ci-dessus ! Découvrir tous les titres

Pour le clip WTF de la semaine, c’est The Lemon Twigs qu’on remercie avec le titre « I Wanna Prove to You ».

Découvrez la vidéo mystérieuse réaliser par Marcel Dzama pour le groupe Spoon et leur titre « Can I Sit Next To You ».

On prend sa dose d’énergie pour le week-end grâce à Totorro et son « Gérard Blast » !
Bon week-end et bonne écoute !

Wildweek #220

Coup de coeur pour Oh! Tiger Mountain et son nouveau title « A Cowboy », extrait du nouvel album à paraître le 24 mars « Altered Man ».

Très jolie découverte avec le titre « Nobody Hangs Out Anymore » par le new-yorkais London O’Connor, on risque d’en entendre parler !
Une bonne nouvelle en avance, c’est le nouvel album de Clap Your Hands Say Yeah, « The Tourist » est en écoute exclusive chez NPR.

On se pose quelques minutes pour apprécier la ballade de Los Campesinos! « The Fall of Home », qui sera présente sur leur nouvel album à paraître la semaine prochaine « Sick Scenes ».
Bon week-end et bonne écoute !

Wildweek #219

Découvrez le second single « Fire that burns » du nouvel album de Circa Waves, dans lequel on a le plaisir de retrouver Bran de Game of Thrones (Isaac Hempstead-Wright)

Perdez-vous dans les mélodies du quatuor de Manchester, CAESAR, et de leur dernier titre en écoute « Crossed Wires ».

J’étais passée à côté de ce groupe Big Thief, ne faites pas la même erreur et laissez-vous charmer par le timbre de voix d’Adrianne Lenker sur leur titre « Masterpiece ».
En manque de soleil ? Envie de détente ? Alors embarquez avec Coast Modern et leur titre nonchalant « Comb my hair ».
Bon week-end et bonne écoute

Wildweek #218

Le crooner Josh Tillman revient avec Father John Misty et déjà 3 titres du nouvel album à découvrir avec « Ballad of the dying man » en écoute ci-dessus, « Pure Comedy » et « Two wildly different perspectives ».
Le leader de Toro Y Moi, Chaz Bundick partage sa participation à la compilation « Our First 100 Days », compilation anti Trump qui comporte une chanson pour les 100 premiers jours de la présidence de Donald Trump.

Ça fait plaisir de retrouver le duo sur scène et dans la vie de Tennis pour la performance live du titre pop « My Emotions Are Blinding ».

C’est le temps des retrouvailles, même si le trublion Mac DeMarco ne nous as pas fait trop attendre. Il revient avec un nouvel album « This Old Dog » et 2 titres en écoute dont le titre éponyme en écoute ci-dessus et « My Old Man ».
Bonne écoute et bon week-end !

« Hang » Foxygen

"Hang" Foxygen 2017

Ce mois de janvier bien froid nous aura apporté des nouvelles pas si joyeuses, commençant cette nouvelle année en demi teinte. C’est pourquoi je me suis tournée vers le groupe américain, les extravagants Foxygen et leur 3ème opus « Hang » sorti le 20 janvier.

Alors que le duo, formé de Jonathan Rado et Sam France, inquiétait ses fans avec des rumeurs de ruptures, il revient sur le devant de la scène avec un orchestre symphonique de 40 musiciens guidés par ni plus ni moins que Matthew E. White. L’album fait les yeux doux aux années 70 et nous surprendra de titre en titre tout en y rendant un joli hommage. Le tout accompagné d’une orchestration ambitieuse et flamboyante et par la contribution du multi-instrumentaliste des Flaming Lips, Steven Drozd.

L’album commence avec une ouverture entraînante « Follow the leader », sans être éblouissant, ce morceau pop invite l’auditeur à se laisser aller. On poursuit l’écoute avec un titre bien plus plaisant « Avalon » qui joue avec les codes, et un clin d’œil assumé au « Waterloo » de ABBA. Le titre pourrait même faire partie d’un spectacle par son aspect grandiloquent. Lors de l’écoute de « Hang » de Foxygen, on peut parfois regretter la demande d’attention constante des titres sophistiqués, c’est alors que le titre « On Lankershim » vient à point nommé avec sa simplicité efficace.

Très vitre on renoue avec la fantaisie du duo Foxygen avec « Upon a hill ».

« I sit upon a hill
And through the windowsill, she slowly sings a song for me
And in her eyes, hands me my disguise
And served upon a plate, my heart will slowly rot and die and just be buried in the streams »

Pour ce dernier album, le Foxygen étale son ambition et on espère vraiment qu’ils resteront pour apporter leur exhubérance et folie, qui fait quelque fois défaut au paysage musical d’aujourd’hui. En tout cas vu la réputation sulfureuse du duo, ça sera un groupe à ne pas manquer sur scène en 2017, et justement, ils seront en concert au Trabendo le 25 février prochain.

Wildweek #217

On ne peut ignorer les évènements de la semaine, et le choix de reprise de Lilly Allen lors de la Women’s march est parlant avec « Going to a town » de Rufus Wainwright.

Real Estate nous offre cette semaine une véritable petite pépite pop à consommer sans modération « Darling ».
Le film de Danny Boyle « T2: Trainspotting » est attendu au tournant, mais ce que l’on peut dire c’est que le premier titre original du soundtrack par Young Fathers « Only God Knows » est prometteur !

Coup de coeur pour l’ovni pop Sylvan Esso et le titre « Kick Jump Twist » ainsi que la prestation du danseur Gary Reagan dans le clip réalisé par Mimi Cave.
On fête la sortie du nouvel album « Life Without Sound » de Cloud Nothings ce vendredi avec le nouveau titre « Enter Entirely ».
Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #216

Difficile de ne pas évoquer le retour de Gorillaz avec un titre en collaboration avec Benjamin Clementine « Hallelujah Money », qui fait entendre sa voix à la veille de l’investiture de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis.

Cette fois c’est Conor O’Brien, alias Villagers qui élève sa voix pour rendre hommage à l’association Home Sweet Home et à l’Apollo House de Dublin qui donne son nom à l’inédit.
Los Campesinos! dévoilent un peu plus de leur nouvel album « Sick Scenes » à paraître le 24 février avec le titre « 5 Flucloxacillin ».

Excellent clip réalisé par Oscar Hudson pour Bonobo et Nick Murphy, illustrant le titre « No Reason ».

On termine en force avec le retour d’Arcade Fire accompagné de Mavis Staples avec un titre qui fait lien avec l’évènement de cette fin de semaine « I give you power »…
Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #215

Frànçois & The Atlas Mountains revient avec un premier titre fort « Grand dérèglement » et un clip à ne pas rater. Réalisé par Frànçois et Jack Barraclough, on y découvre Frànçois et le danseur Mohammed Okal, ambulancier palestinien qui a fuit Gaza avec sa famille.

Plus qu’une semaine avant la sortie du nouvel album de Foxygen et pour patienter encore un peu, voici en écoute « On Lankershim ».

San Fermin continue de dévoiler son prochain album et cette fois-ci c’est le titre « Bride » en écoute.
Jolie découverte avec Matthew Squires et son titre à la mélodie entraînante « Debt Song » qui contrebalance les paroles. Rendez-vous le 20 janvier pour en découvrir plus avec la sortie de l’album « Tambaleo » le 20 janvier.
Bonne écoute et bon week-end !

Wildweek #214

Coup de coeur pour le duo Superbody qui vous fera plonger dans les années 80 la tête la première avec leur vidéo irrésistible illustrant le titre « Patricia ». Si vous êtes conquis, leur album sortira le 24 mars prochain.

Envie d’évasion et de paysages à couper le souffle ? Dirty Projectors nous emmènent loin avec cette vidéo mettant en scène le leader David Longstreth sur « Little Bubble ».

The Shins reviennent avec un nouvel album « Heartworms » à paraître le 10 mars et nous fait découvrir le premier single « Name for you ».

On termine la semaine en douceur en compagnie d’un inédit d’Elbow « All Disco ».
Bon week-end et bonne écoute !

Dustin O’Halloran compositeur pour la série « Transparent »

Dustin O'Halloran compose pour la série Transparent

Pour cette nouvelle année, je voulais vous faire partager ma découverte de ces dernières semaines, la série « Transparent » produite par Amazon, ou pour être plus précise sa bande originale et le compositeur du thème de la série Dustin O’Halloran.
« Transparent » de quoi s’agit-il ? C’est donc une série TV qui a démarré en septembre 2014, oui j’ai du retard mais Amazon prime video est arrivé en France ce mois de décembre donc en fait je suis dans les temps « français ». Durant 10 épisodes composant chaque saison, cette comédie dramatique familiale vous fera rencontrer une famille dysfonctionnelle qui tourne autour du personnage du père de famille annonçant qu’il est une femme et donc transgenre.

Sarah: “Are you saying you’re going to start dressing up like a lady all of the time?”
Maura: “No, honey. All my life, my whole life, I’ve been dressing up like a man. This is me.”

À la tête de la série, Jill Soloway qui a déjà officié sur les séries « The United States of Tara » et « Six Feet Under », deux excellentes comédies dramatiques familiales traitant de sujets pas évidents. On retrouve donc une vraie sensibilité et justesse au cours de cette première saison de Transparent (je suis en train de regarder les saison suivantes…) et la série se devait de trouver le ton juste en musique pour dévoiler tout le potentiel émotionnel de la série.

Du côté musique donc, Jill Soloway a fait appel au compositeur américain Dustin O’Halloran que vous connaissez sûrement par le film Marie-Antoinette de Sofia Coppola qui reprend l’Opus 23 notamment.
On retrouve donc au long des épisodes un accompagnement principalement au piano démontrant la fragilité, la vulnérabilité des personnages de la série qui fait écho à la vulnérabilité de la créatrice puisqu’il s’agit d’une série semi-autobiographique.

Pour revenir au thème principal de la série, il fait partie de ces thèmes dont vous ne vous lassez jamais même lorsque vous avez décidé de « binge watcher » (regarder plusieurs épisodes à la suite) la série. C’est un enchaînement de vieux extraits VHS, empreint de nostalgie, comme des souvenirs accolés les uns aux autres, avec un accompagnement au piano d’une simplicité déconcertante qui a fait toute la force de la série. La devise « Less is more » fonctionne à merveille ici et je ne peux que me réjouir que le thème ait remporté un Emmy.
En plus des compositions au piano, vous aurez droit à une sélection de titres variés entre clins d’oeil des années 70-80 aux titres résolument d’aujourd’hui, on y croisera Bob Dylan, Leonard Cohen, The Kills…
Si le pitch de la série ne vous tente pas, en tout cas ne passez pas à côté de Dustin O’Halloran et ses albums disponibles sur Spotify.