Glass Animals réssuscitent l’Elysée Montmartre !

Glass Animals en concert à l'Élysée Montmartre 2016

Alors qu’à la rentrée je vous parlais d’un de mes coups de coeur musical de l’année avec le nouvel album de Glass Animals, il ne m’a pas fallu attendre longtemps pour avoir la chance de les voir en concert.
C’est donc pour l’album « How to be a Human Being » que le groupe se produit à Paris, et pas n’importe où puisque c’est à l’Élysée Montmartre, salle réouverte depuis quelques semaines seulement !
Tout d’abord un petit mot sur la première partie Sébastien Forrester qui abandonne peu à peu son alias Holy Strays pour mieux s’affirmer. L’artiste a proposé un dj set intéressant où les percussions sont reines et inspirées, selon sa biographie, par un séjour en Afrique Centrale. Le choix de première partie était judicieux, préparant le public au groupe de la soirée Glass Animals.
Glass Animals en concert à Paris 2016Sur une scène revêtant la couleur orangée de l’album et un ananas triomphant en fond, les 4 membres du groupe britannique sont accueillis avec un engouement étonnant pour un second album ! Et pourtant il ne faut pas oublier le succès fulgurant du 1er album de Glass Animals « Zaba » avec des titres comme « Gooey » qui se sont propulsés directement au statut de classiques et en font des temps forts du concert. Mais leurs nouveaux titres n’ont rien à envier et prennent vie en live avec notamment « Youth » et « Life Itself » qui plonge le public directement dans l’ambiance !

La voix de Dave Bayley si reconnaissable, est indéniablement une des grande force du groupe et porte chacun des titres et anime la soirée. Si on album j’apprécie l’exotisme des mélodies et de l’instrumentalisation, en concert le groupe met l’accent sur la rythmique et cela offre une nouvelle approche de leur musique. Le groupe s’amuse sur scène et profite de ces instants pour être au plus près de son public, même littéralement lors de leur reprise d’un titre de Kanye West.
En tout cas le groupe nous a offert une magnifique soirée et je ne peux qu’être impatiente à l’idée d’un prochain album !