Albert Hammond Jr à la Gaîté Lyrique

Albert Hammond Jr en concert à la Gaîté Lyrique le 18 septembre 2018

Albert Hammond Jr à la Gaîté Lyrique, c’était ce mardi soir, afin de présenter son dernier opus « Francis Trouble » en live. J’avais déjà évoqué l’album comme un des albums de l’année avec ses mélodies efficaces et les guitares familières à l’oreille. Cela promettait une soirée rock parfaite pour fêter la rentrée comme il se doit ! L’ambiance était détendue et beaucoup ont profité de la première partie Yassassin pour discuter autour d’une bière ou graviter autour du stand exposant les goodies. J’ai d’ailleurs eu bien du mal à résister au vinyle exposant fièrement la pochette très réussie de l’album « Francis Trouble »…

Et la pochette, Albert Hammond en est fier car justement un des mur de la salle en était revêtu. Ce qui a permis aux musiciens de lui faire face tout le long du show. Comme une mise en abîme de l’histoire même de cet opus, bien joué !
J’étais donc assez impatiente de découvrir l’un des Strokes sur scène pour porter ses compositions. J’ai découvert la carrière solo de mister Albert Hammond Jr avec « Momentary Masters » paru en 2015. Si « Francis Trouble » est bourré d’énergie, le précédent opus a une certaine fragilité et sensibilité bien dosées. Alors qu’est ce que ça donne en live ?

Et bien ça donne un artiste terriblement sympathique, qui a arpenté la scène et la salle de long en large pendant une heure et demie en y prenant visiblement du plaisir. En effet il ne s’est pas économisé et donne l’image d’un artiste généreux. Il n’en faudra pas plus pour conquérir le public ce soir-là. Pas de gros mouvement de foule, mais chacun a sautillé sur place et dandiné de la tête sur les rythmes irrésistibles de la bande.
Si il y a eu quelques petits ratés techniques en tout début de concert, le reste s’est déroulé sans accroche même si la voix était quelques fois un peu étouffée. Mais justement je me demande si ce n’était pas intentionnel car il y a une vraie différence entre la voix des enregistrements et la voix en live. Vous pouvez vous en rendre compte par vous-même avec le live KEXP ci-dessous.

En live, elle se fait plus nasillarde et hésitante ou tremblotante. Et c’est là que j’ai réalisé qu’Albert Hammond Jr a commencé guitariste et non chanteur. Personnellement cela ne m’a pas gênée car si le chant est un peu faible, c’est compensé par tout le reste. J’aurais bien aimé un peu plus de guitare justement de sa part, c’est peut-être le seul point sur lequel je chipoterais. De la même manière que j’étais ravie de voir Alex Turner (Arctic Monkeys) refaire ses solos de guitares cette année. Pour résumer, ce mardi 18 septembre était une bien jolie soirée rock que je referais avec plaisir peut-être pour le prochain album d’Albert Hammond Jr !

Setlist

DvsL
Rude Customer
Set to Attack
Caught by My Shadow
Harder, Harder, Harder
St. Justice
Far Away Truths
GfC
Drunched In Crumbs
Side Boob
Rocky's Late Night
Holiday
Carnal Cruise
In Transit
Tea for Two
Hard to Live (In the City)
ScreaMER

Postal Blowfish (Guided by Voices cover)
Everyone Gets a Star
Born Slippy
Muted Beatings