Rock en Seine 2015, Jour 2

Mini Mansions Rock en Seine 2015

Soleil et chaleur sont au rendez-vous pour cette deuxième journée de Rock en Seine qui se résumera à des allers-retous incessants entre la scène Pression Live et la Grande Scène toute la journée !
Un passage au stand Ben & Jerry’s s’impose avant de rejoindre, pour le 1er concert de la journée, la scène Pression Live et les Mini Mansions. Mini Mansions ce n’est ni plus ni moins que le bassiste de Queens of the Stone Age, Michael Shuman, le très fleuri Zach Dawes et Tyler Parkford planqué derrière son synthé, on rappellera également que notre crooner préféré, Alex Turner des Arctic Monkeys, avait fait une jolie apparition sur leur dernier album. Le trio domine la scène avec une facilité déconcertante et est bien loin du registre de Queens of the Stone Age pour surfer sur des sonorités psyche pop qui ne rend pas étonnant leur collaboration avec Brian Wilson de The Beach Boys. Bref une jolie découverte en live pour ce début d’après-midi à Saint-Cloud.
Stereophonics Rock en Seine 2015Je les quitte un peu avant la fin pour avoir le temps de rejoindre la Grande Scène afin de retrouver les Gallois de Stereophonics, mené par le charismatique Kelly Jones à la voix éraillée si singulière. Après les avoir vu à l’O2 à Londres il y a quelques années, j’ai découvert leur nouveau batteur Jamie Morrison qui a bien du mal à faire oublier le sympathique Javier Weyler… Le show nous fait remonter dans les classiques du groupe, étalant le savoir-faire d’un bon rock classique et efficace sans éviter certains écueils de leur récents titres ou de ballades mielleuses.
Glass Animals Rock en Seine 2015À peine le concert fini, que je suis déjà en route pour ne pas manquer un groupe que je souhaitais voir depuis quelques temps déjà, Glass Animals. Dave Bailey est déjà en train d’hypnotiser la foule avec sa voix suave et ses danses hantées quand j’arrive à me glisser devant la scène. Les titres planants prennent une nouvelle dimension en live pour nous garder sous leur influence planante. Si l’album « Zaba » peut être difficile d’accès, tant la musique est vaporeuse et insaisissable, en concert, l’énergie du groupe fait tomber les barrière de leur pop indé.
Years & Years Rock en Seine 2015À à 21h50 tapantes je suis déjà en place pour découvrir un groupe londonien que je connais à peine Years & Years mené d’une voix de maître par Olly Alexander. Les effets visuels du groupe nous transporte directement dans un nouvel univers dance electro. Vainqueur du BBC Sound of 2015, Years & Years revient devant un public conquis pour animer la nuit parisienne. Si personnellement je n’écoute pas leur album, leur prestation live est assez irrésistible dans un festival.
The Libertines Rock en Seine 2015Le quatuor anglais prend possession de la Grande Scène pour le grand final tant attendu de ce Samedi soir. Autant dire tout de suite, le concert a eu l’effet d’un pétard mouillé tant le jeu des poètes maudits d’Albion était tranquille. Certes, sur les premiers titres, on avait du mal à discerner les mélodies, seul les connaisseurs reconnaissaient les titres tellement la balance était dans les choux. Mais il y a eu beaucoup trop de temps morts, le show était saccadé et même la reprise « Les copains d’abord » de Pete Doherty est tombé à l’eau. Le point positif est que le duo sulfureux, formé par Carl Barât et Pete Doherty, nous a moins servi son fan service artificiel pour une attitude plus mature et honnête et j’ai été agréablement surprise par les quelques nouveaux titres joués en live qui rendent plutôt bien. Après les avoir vu tant en solo, en acoustic ou en réunion à Hyde Park, c’était le concert le plus mou que j’ai vu de leur part, est-ce qu’ils se sont préservés pour leur prestation de Reading le lendemain ?

Sur cette réflexion, je m’en vais profiter de cette dernière journée au Parc de Saint Cloud… à très vite !

Rock en Seine 2015, Jour 1

Rock en Seine Parc de Saint Cloud 2015

C’est un peu comme si les éléments s’étaient tous mis d’accord pour que l’édition Rock en Seine 2015 soit épargnée par le mauvais temps, car je craignais le pire pour ce week-end.
Et pourtant ce 1er jour de la 13ème édition du festival parisien s’ouvre sur un rayon de soleil comme pour adoucir la rentrée. À peine la sécurité franchie, que l’on patauge déjà dans la gadoue entretenue par l’installation du festival Rock en Seine et le temps pourri des derniers jours. Et ce n’est pas les millers de festivaliers qui vont épargner les brins d’herbe engloutis du Parc de Saint Cloud !
FFS Franz Ferdinand & Sparks Rock en Seine 2015En ce qui me concerne, ce vendredi sera plutôt light en concerts, boulot oblige ! Mais j’ai pu être au rendez-vous pour voir la fusion de Franz Ferdinand & Sparks sur scène. Le public est impatient et déborde comme d’habitude sur le chemin qui longe la scène, la renommée des écossais de Franz Ferdinand attire. Personnellement j’ai été beaucoup moins séduite par l’autre moitié de FFS, Sparks, même si le charisme des frères Mael est indéniable avec une démonstration de danse donnée par Ron. En tout cas cela faisait longtemps que je souhaitais voir la bande d’Alex Kapranos en live et je n’ai pas été déçue. Dès que les premières notes d’un titre de Franz Ferdinand se laissaient entendre, la foule leur faisait écho. Les titres comme « Take me out » restent efficaces et parfaits pour un lancement de festival. FFS terminera le show sur leur joyeux « Piss Off ».
Pour des raisons de « je retrouve des potes à Rock en Seine », je me suis retrouvée par hasard devant les vétérans de The Offspring qui, si ils ont pris un sérieux coup de vieux, ont déballé leur son punk rock américain avec visiblement beaucoup de plaisir, un plaisir qui contamina très vite la foule. Sagement planquée en arrière, je me suis surprise à connaître la grande majorité des titres qui ont bercé nos années 90, tout en regardant des jeunes et moins jeunes pogoter dans une ambiance bonne enfant.
Exposition Rock en Seine 2015  Manuel CohenUne heure après, il est temps de retrouver le groupe qui, pour ma part, clôturera cette première journée, Kasabian. On retrouve les mauvaises têtes de Tom Meighan et du guitariste, chanteur, showman, Serge Pizzorno. Heureusement pour leur égo, ils sont sur la grande scène et laissent libre court à leur délire scénique mégalo. Certes je ne suis pas fan du groupe, mais ils ont beaucoup de très bons titres, qu’il joueront en masse pour introduire la soirée avant de dévier vers leurs dernières sonorités plus électro. C’est la troisième fois que j’assiste à un de leur concert, et force est de constater qu’ils ne gagneront jamais en modestie et que leur attitude dénote sérieusement avec leur talent ou reconnaissance ce qui peut donner des moments un poil gênant. Non les mecs vous n’êtes ni Jim Morrison, ni Liam Gallagher ou autres pilier du rock. Cela n’empêchera pas la soirée d’avoir de vrais moments qui feront honneur à la brit pop qu’on aime tant.

Bon il est temps de me mettre en route pour le 2ème jour de Rock en Seine 2015 avec une programmation lourde et belle place laissée aux bad boys anglais ! A demain pour la suite…

La Wildweek #152 pour la fin de l’été

Aufgang "Capricious Summer"

L’expérience vidéo de la semaine, c’est Aufgang​ qui propose un clip différent pour « Summer » selon la météo de votre localisation ! Aller sur le site

Pour ceux qui sont passé à côté, The Libertines a dévoilé 2 nouveaux extraits de l’album de réunion du groupe dont le titre éponyme ! Une écoute intégrale de leur nouvel album « Anthems For Doomed Youth » est prévue au Truskel à Paris le Mercredi 2 septembre. S’inscrire pour l’écoute

Hooton Tennis Club​ nous offre un bon rock déjanté avec une vidéo hommage aux dessins animés des années 60 « P.O.W.E.R.F.U.L P.I.E.R.R .E »

Belle surprise avec le groupe lyonnais Alexis and the Brainbow​ et leur clip réalisé à leur concert aux Festival Les Nuits de Fourvière – Officiel​ « Haircut ». En tout cas, ça donne envie de suivre leurs prochains titres !

Bill Ryder-Jones​ annonce son 3ème album pour le 6 novembre de cette année et dévoile un premier extrait en vidéo « Two to Birkenhead ». Pour la petite anecdote, cet opus a été écrit et enregistré dans la chambre d’enfant de Bill Ryder-Jones chez sa mère, la vidéo réalisée par James Slater montre justement la maison.

J’apprécie toujours l’univers graphique de Django Django​, et je n’ai pas pu résister à vous montrer leur dernier clip pour le titre « Pause Repeat ».

Le nouvel album de Diane Coffee​ « Everybody’s A Good Dog » est en écoute intégrale via NPR Music.

Sur ce, moi je file à Rock en Seine pour un week-end chargé en concerts ! ;) Je vous raconte ça très vite.

« Another One » Mac Demarco

Mac DeMarco "The Way You'd love her"

Après une très belle reconnaissance grâce à la sortie de son album « Salad Days » en 2014 et une tournée chargée en dates, Mac DeMarco profite de sa tranquilité pour nous offrir un mini LP idéal pour cette fin d’été « Another One ».
Difficile de résister au songwriting sensible et délicat, caché sous son air désinvolte. À 25 ans il fait preuve d’une simplicité étonnante et désarmante à la fois, et ce mini LP illustre une nouvelle fois sa maturité musicale.

« Another One » c’est une petite collection de chansons d’amour, un thème usé jusqu’au coeur qu’il revisite à sa manière avec une pop personnelle et reconnaissable entre toutes. Pour la petite histoire, ce canadien installé à New York vit dans le quartier de Far Rockaway pas très loin de la mer où il a composé cette série de titres, bien loin de l’agitation de la « grosse pomme ». D’ailleurs si vous souhaitez avoir le ressenti titre par titre de Mac DeMarco, voici un excellent article de NPR Music.
Pour cerner le personnage de Mac DeMarco, je vous propose de regarder la vidéo de NPR Music :

« Another One » est un mini album parfait pour un couché de soleil d’été, comme lorsqu’on quitte un ami pour mieux le retrouver l’an prochain, on espère.
Je me mords encore les doigts de l’avoir raté à Rock en Seine 2014, personnalité irrésistible et facétieuse comme on aimerait en voir plus. Pour ceux qui passent près de New York, Mac DeMarco vous invite, à la fin de sa dernière chanson, à lui rendre une petite visite et prendre un café en sa compagnie !

La Wildweek #151

Beirut​ revient en forme avec un nouveau titre déjà enclippé « Gibraltar » qui rend l’attente de son concert à Paris, délicieuse…
Nouvelle formule pour la Wildweek, avec une sélection un peu plus restreinte de mes morceaux préférés de la semaine. L’idée est d’éviter de vous faire partir du site, en vous mettant à disposition directement tous les titres cités dans l’article et vous donner ainsi plus envie de les découvrir. Bonne écoute !

Foals​ change complètement de registre en faisant la reprise de Mark Ronson​ et Tame Impala « Daffodils » pour un Like A Version enragé, et mince, ça marche vraiment bien !

Jolie découverte avec le groupe The London Souls​ et leur clip. Ils sont américains et basé à New York, et leur musique respire le rock à plein nez !

CHVRCHES​ dévoile le clip de leur single « Leave a trace » mettant en valeur Lauren Mayberry​. Cette dernière s’est élevée contre la misogynie de certains commentaires notamment sur le site 4chan.

Pour notre plus grand plaisir un nouveau titre de The Dead Weather​ a été diffusé sur BBC Radio 1​ « I feel love (every million miles) »
Los Campesinos! "A Good Night For A Fistfight"Los Campesinos!​ met à disposition en téléchargement libre un nouvel album live via leur page Bandcamp. Voir​ « A good night for a fistfight » sur bandcamp


Je ne me lasse pas de la pépite de Karen O avec « Crush Songs » alors comment ne pas aimer sa lettre d’amour à New York qui met en image le titre « Singalong ».
Yo La Tengo "Stuff like that there"Le nouvel album de Yo La Tengo​ est en écoute intégrale via NPR Music et ça ne peut pas faire de mal ! Écouter​ « Stuff like that there »

Pour la dernière vidéo de la semaine, Wolf Alice nous offre carrément un film d’horreur en guise de clip pour illustrer « You’re a Germ », c’est assez jouissif d’ailleurs ;).

La Wildweek #150

Coup de coeur pour le clip illustré de Of Montreal habillant leur titre « Last Rites At The Jane Hotel ».
Martin Courtney "Vestiges"Au tour de Martin Courtney de Real Estate de voler en solo accompagné par des membres de Woods pour l’occasion. Écouter « Vestiges »
The Ordinary Boys​ dévoilent un 2nd inédit chanté par des marionnettes. Regarder « Awkward »
Youth Lagoon "Highway patrol sun"Il était une fois Mac DeMarco​ et une GoPro sur un bateau, offrant une session originale pour NPR Music. Regarder​ « No Other Heart »
La perle pop Youth Lagoon​ dévoile un nouveau titre avec une vidéo poétique. Voir « Highway patrol stun gun »
On termine la journée avec un titre léger offert par Family of the Year​. Découvrir « Give a little »
Kevin Morby "Moonshiner"Editors​ dévoile un nouveau single en vidéo. Regarder « Life is fear »
Gros coup de coeur pour le nouveau titre de Kevin Morby​ disponible sur SoundCloud​. Découvrir « Moonshiner »
Avant son passage à Paris, Beirut​ était sur le plateau du Late Night with Seth Meyers​. Voir « No No No » interprété
Diane CoffeeChvrches a dévoilé un nouveau titre. Découvrir « Never ending circles »
Many Things​ continue son ascension avec un 2ème single. Écouter « 77 »
Diane Coffee​ revient avec 2 titre inédits à ne pas rater. Découvrir « Spring Breathes » et « Soon to be, won’t to be »
The Arcs Dan Auerbach "Put a flower in your pocket"Gros coup de coeur pour le nouveau titre de The Arcs mené par Dan Auerbach et mis en animation par El Oms. Voir « Put a flower in your pocket »
L’autre vidéo c’est FIDLAR qui la dévoile. Regarder « Drone »
On termine avec une jolie découverte Alex G et le premier extrait de son album « Beach Music ». Découvrir « Bug »

Sur ce bon week-end à tous et bonne écoute !

La Wildweek #149

De retour après un week-end prolongé au Pays Basque, voici les petits bijoux sonore de la semaine ! Attention c’est l’été, la sélection est plus restreinte. On commencera avec la vidéo de la semaine de l’exubérante Tune-yards « Rocking Chair ».

Blossoms "Blown Rose"La radio australienne Triple J, nous livre un Like a Version de qualité en compagnie de Mark Ronson et Kevin Parker qui reprennent notamment Queens of the Stone Age. Voir la reprise « I sat by the ocean »
Jolie découverte avec le groupe prometteur Blossoms qui vient de signer chez Virgin Records. Regarder « Blown Rose »
Coup de coeur pour Hippo Campus avec leur titre idéal pour ce mercredi ensoleillé. Découvrir « South »
Miracles of Modern Science "Mean Dreams"Un nouveau side project a vu le jour, c’est EL VY formé de Matt Berninger (The National) et Brent Knopf (Menomena/Ramona Falls). Écouter « Return to the moon »
Miracles of Modern Science, malgré le départ de son violoncellsite va de l’avant. Découvrir le nouveau single « Jimjams »
Foals continue de dévoiler son nouveal album avec le titre de clôture cette fois. Voir « A knife in the ocean »

Bonne semaine !

La Wildweek #148

Ne ratez pas le nouveau clip de Foals​ « Mountain at my gates » tourné avec une GoPro en 360°Weezer Best Coast "Go Away"On commence la semaine de bonne humeur avec Weezer​ qui dévoile sa collaboration avec Best Coast​ dans une vidéo hilarante. Regarder « Go Away »
Si le nouvel album solo de Albert Hammond, Jr.​ sort le 31 juillet, il est déjà disponible en écoute intégrale. Écouter « Momentary Masters
Un nouveau clip de Belle and Sebastian​ réalisé par The Forest of Black​ est en ligne. Voir « Perfect Couples »
Lenparrot "Auguste August" Mac Demarco Alain SouchonEP ovni de l’été avec Lenparrot​ qui reprend tantôt Mac DeMarco​ tantôt Alain Souchon​, à ne pas rater ! Découvrir « Auguste August »
Elbow​ a annoncé un EP et en profite pour sortir une vidéo. Regarder « Lost Worker Bee »
Un groupe californien pour pimenter votre été ? Découvrez Dante Elephante​ avec « Never trust a junkie »
The Phoenix Foundation "Give up your dreams" 2015The Phoenix Foundation​ revient avec un 6ème album et dévoile le premier single. Regarder « Mountain »
Deer Tick​ partage un titre inédit en acoustique pour les Acoustic playlist d’Amazon. Écouter « Grandfather »
Découverte sympa avec Sweet Baboo​ alias Stephen Black et son inédit. Découvrir « You got me time keeping »
Gardens & Villa "Everybody"Gardens & Villa​ a partagé un nouveau titre en attendant l’album fin août. Découvrir « Everybody »
On termine avec un nouvel inédit de The Maccabees. Écouter​ « Spit It Out »
Wavves revient avec un second album et un titre en écoute. Découvrir « Flamezesz »
Slaves a dévoilé un clip complètement barré extrait de leur récent album.Voir « Sockets »
Et pour fêter l’arrivée du week-end rien de mieux qu’un petit live de Mac DeMarco. Voir « Let Her Go » au Pitchfork Music Festival

Sur ce bon week-end à tous !

« Magnifique » Ratatat

Ratatat "Magnifique" 2015

Ce mois-ci je renoue avec un groupe qui symbolise mes années étudiantes avec Ratatat et leur dernier album en date « Magnifique ». Ratatat c’est deux new-yorkais Mike Stroud et Evan Mast qui explorent les rives de la musique électronique avec une patte reconnaissable entre toutes. Une de leur particularité est l’absence de paroles ou de chant du moins, car vous pourrez saisir des paroles de films en début ou fin de morceau.

Pas de dépaysement donc avec ce « Magnifique » mais des titres redoutablement efficaces et qui pourront accompagner vos escapades ensoleillées des vacances. L’album de 44 minutes vous proposera des tubes comme « Abrasive » , « Cream on Chrome », « Cold Fingers » ou des pauses nonchalantes comme avec les « Magnifique » et « Drift » sirotant un cocktail à l’ombre d’un palmier… L’album se terminera sur une reprise de Springwater avec le triomphant « I Will Return », que Ratatat allège à l’extrême.

En ce qui me concerne, je suis ravie de retrouver le duo Ratatat avec ce cinquième album, et c’est presque comme si je les avais quitté la veille. Et pourtant 5 ans ont passé depuis leur dernier album, les deux artistes ont évolué depuis et il serait peut-être temps de faire la même chose avec leur musique sous risque de lasser à la longue.
En attendant la sortie de « Magnifique » de Ratatat reste un bon timing pour la période estivale.
Ils seront à la Route du Rock le 14 août 2015, au Cabaret Vert le 21 août 2015 et termineront leur tournée française par le Pitchfork Festival à Paris le 31 octobre.

La Wildweek #147

Dum Dum Girls revient avec un clip pour une ballade mémorable pour « Coming Down ».
Wilco "Star Wars" 2015Le nouvel album de Wilco est dispo gratuitement sur le site du groupe. Télécharger « Star Wars »
Jolie découverte en ce lundi du trio originaire de Rennes, Baston. Écouter leur 1er single « Maybe I’m Dead »
SWIM DEEP dévoile un nouvel inédit. Découvrir le titre « Grand Affection »

Foals "What went down"Nouveau titre de Mac DeMarco à se mettre dans l’oreille, est disponible. Écouter « No other heart »
Un nouvel extrait du prochain album de Foals a été dévoilé. Découvrir « Mountain at my gates »
Au tour de The View de faire monter l’attente des fans avec un nouveau titre en écoute. Écouter « Under the rug »

Hinds "Chili Town"Le dernier single de Kurt Vile se dote d’une vidéo. Regarder « Pretty Pimpin »
Un titre qui sent bon l’été c’est le groupe Hinds qui nous la propose. Écouter « Chili Town »
Albert Hammond, Jr. continue de dévoiler son nouvel album avec un autre titre. Découvrir « Side Boob »

Fuzz Ty Segall 2015Soda Shop nous offre un titre idéal pour l’été au soleil. Découvrir « Keep Swimming »
Ty Segall annonce un nouvel album avec Fuzz et lâche deux extraits. Écouter « Rat Race » et « Pollinate »
Joli moment en compagnie de Ryan Adams qui reprend Foo Fighters en hommage à Dave Grohl. Regarder « Times like These »
Dum Dum Girls "Only in my dreams"Here We Go Magic annonce un nouvel album et dévoile un extrait. Écouter « Falling »
Et on fini avec force en compagnie de Peaches. Découvrir « Bodyline »
Bon week-end et bonne écoute !